Quelle aide pour l’achat d’une voiture ?


Quelle aide pour l’achat d’une voiture ?

L’achat d’une voiture neuve ou d’occasion est un investissement important. La voiture n’est pas seulement un luxe, mais un indispensable moyen de déplacement. En France, l’acquisition d’un véhicule neuf fait dépenser environ 26 000 euros. L’État et certaines structures financières proposent alors à la population des aides financières pour acquérir un véhicule. Elles sont disponibles à tous sous certaines conditions. Un tour d’horizon sur le sujet vous permettra d’en savoir davantage sur les aides, pour acquisition d’un véhicule.

Les aides gouvernementales pour l’achat d’un véhicule moins polluant

Le gouvernement français prévoit chaque année des aides spéciales pour l’achat d’une voiture. L’aide gouvernementale pour l’achat de véhicule moins polluant permet de remplacer un véhicule usager par un autre plus respectueux de l’environnement. Parmi ces différentes aides, on retrouve la prime à la conversion, le bonus écologique et la prime pour rouler au super éthanol.

La prime à la conversion

Cette aide est accordée aux propriétaires de véhicules à moteur diésel dont l’immatriculation date d’avant 2011. Elle est également octroyée aux détenteurs de véhicule à essence dont l’immatriculation date d’avant 2006. L’État donne cette subvention lors de l’achat ou de la location avec option d’achat de véhicule neuf ou d’occasion écologique. L’échelle de calcul pour définir le montant de la prime varie chaque année. En 2020, son montant a grimpé jusqu’à 3000 euros pour une voiture thermique neuve ou d’occasion. Pour l’achat d’une voiture électrique ou hybride, elle peut aller jusqu’à 5000 euros. Toutefois, si le prix d’un véhicule dépasse 60 000 euros, il ne pourra pas être éligible à la prime.

Le bonus écologique

Ce type de bonus est accordé par l’État dans le cadre de l’acquisition d’un véhicule électrique ou fonctionnant avec l’hydrogène. L’objectif de cette subvention est d’amener les Français à utiliser des voitures propres émettant moins de 20 g CO2/km. Le montant de la prime dépend du prix du véhicule acheté. Il est de 7000 euros pour l’achat de véhicule électrique ou fonctionnant à l’hydrogène, dont le prix est inférieur à 45 000 euros. Les personnes morales qui veulent acquérir un véhicule propre d’une valeur inférieure à 60 000 euros ont droit à une prime de 3000 euros. La subvention n’est pas accordée aux voitures de plus de 60 000 euros.

La prime pour rouler au super éthanol

Cette aide est accordée par l’État dans le cas de l’achat de véhicule qui consomme du super éthanol. Cette substance est un mélange de biocarburant, d’éthanol, et d’essence. Le super éthanol est un carburant renouvelable. Pour bénéficier de cette subvention, vous devrez faire équiper votre voiture d’un boitier bioéthanol, par un professionnel habileté. L’installation du boitier peut coûter entre 790 et 1190 euros.

Les aides des collectivités locales pour l’achat d’un véhicule

Les régions, les départements, et certaines villes françaises octroient des primes pour l’achat d’une voiture propre. Ces organismes fixent eux aussi des conditions d’éligibilité et des tranches pour les subventions.

Les aides régionales

Certaines régions françaises accordent des primes par exemple sous forme d’« écochèque mobilité ». Le montant de cette prime peut aller de 1000 à 2000 euros en fonction du revenu du demandeur. Elle est octroyée dans le cadre de l’achat ou la location sur une longue durée d’un véhicule propre. La voiture doit être acquise auprès d’un professionnel qui exerce dans la région. Dans certaines régions la subvention peut aller jusqu’à 2500 euros. Les aides régionales sont cumulables avec les aides de l’État.

Les aides départementales

Certains départements accordent à leurs habitants des primes pour l’achat de véhicules neufs électriques. Cette subvention est donnée sans aucune condition de ressource et peut aller jusqu’à 5000 euros. Ailleurs, vous pouvez obtenir des primes d’environ 4500 euros pour l’achat de voiture électrique ou hybride dont le prix est inférieur à 45 000 euros.

Les aides financières aux chômeurs et aux personnes à emploi précaire

Les demandeurs d’emploi et les personnes qui ont un emploi précaire peuvent aussi se faire aider pour acheter une voiture. Ces subventions sont accordées par certaines structures étatiques.

Le prêt d’honneur de la Caisse d’Allocations Familiales

Ce prêt d’honneur est accordé aux personnes qui ont une situation précaire et dont le véhicule est en panne. Il est accordé par la CAF à taux zéro. Le montant de cette allocation est de 1 830 euros. Le remboursement est de 30 euros sur un total de 36 mensualités. Pour bénéficier de cette subvention, vous devriez être préalablement allocataire de la CAF avec au moins un enfant à charge.

Le prêt jeune Avenir de la CAF

Ce crédit est octroyé par la CAF aux jeunes conducteurs qui ont une situation précaire. Il s’agit d’un prêt à taux zéro pour les jeunes qui ont entre 18 et 25 ans. Le montant accordé est d’environ 5000 euros. Pour obtenir ce crédit, le jeune conducteur doit avoir signé un contrat de travail ou d’apprentissage. À défaut, il doit avoir une promesse d’embauche de son employeur.

Aides pour l’achat d’un véhicule : le microcrédit

Le microcrédit aussi peut être une option pour acheter une voiture neuve. Vous pouvez aussi prendre le microcrédit pour payer une voiture d’occasion. Ce type de prêt est accordé aux personnes qui ont un revenu faible. Le montant du microcrédit pour acheter un véhicule est au plus de 3000 euros. Le remboursement doit avoir lieu dans 6 ou 36 mois au plus tard. Il est octroyé aux personnes éligibles par les banques et les structures de microcrédit. Il faut toutefois déposer un dossier qui sera d’avance étudié par la banque pour l’octroi ou non du crédit.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *